.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siobhan E. Dane
..
..
avatar

Messages : 47
Personnalité Avatar : Laura Vandervoort

MessageSujet: Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez   Dim 13 Nov - 20:08

HJ : j'espère que ça ne va pas te gêner, j'écris à la première personne. Mais si c'est le cas je peux changer ^^

    La douleur irradiait le long de mon dos, je devais serrer les dents pour parvenir à me tenir droite, pour garder la tête haute. Je circulais dans les couloirs de Ste Mangouste sans réellement y prêter attention car je ne connaissais que trop bien le chemin. Chemin que j'avais parcouru à maintes reprises depuis que ma mère et moi avions emménagé chez l'homme qui devînt mon beau-père. Ce sorcier abject qui passait sa haine des moldus avec hargne sur moi, de par mon statut de sang-mêlé. Chose surprenante et déplaisante, ses mots me blessaient autant que les coups.

    Cependant la douleur physique n'était que temporaire, elle pouvait se soigner d'où ma présence en ces lieux. Non pas que je comptais sur ma mère, elle était la dernière personne que je voulais mêler à ça. Chaque fois que j'avais essayé de l'avertir, mon beau-père m'avait mis des bâtons dans les roues et ne s'en était montré que plus violent, alors j'avais fini par décider de laisser ma mère en dehors de tout ça, de peur qu'il finisse par s'en prendre à celle qui était mon unique famille. Mais par chance j'avais rencontré une médicomage qui avait accepté de m'aider sans trop poser de question, elle était l'âme la plus généreuse que j'avais pu croiser en ce monde. Nikita. Tel était le prénom de celle que je venais voir en ce jour.

    A l'angle d'un couloir j'apperçu enfin sa longue chevelure de feu et un soulagement m'envahit, j'étais sauvée. Certes, je n'étais pas proche de la mort, mais supporter la douleur qu'avaient causé les coups porter sur mon dos obnubilait mes pensés, je n'arrivais plus à réfléchir normalement.

    -Niki.

    Son surnom franchit mes lèvres dans un quasi murmure tandis que je posais une main sur son épaule.

    - Je... J'ai besoin de tes talents.

    Je baissais les yeux à ces mots. Je me sentais pitoyable en cet instant, de venir demander de l'aide à mon ami une foi de plus. Je me sentais faible, minable... Peut-être que Rodolphus avait raison et que je n'étais qu'une moins que rien ? Incapable de me défendre malgré tout ce que j'avais pu apprendre à Poudlard. Il allait me falloir travailler et me montrer plus assidue si je voulais devenir Aurore, m'endurcir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Sanchez
.....
.....
avatar

Messages : 22
Harry ou Voldy ? : Harry bien entendu
Personnalité Avatar : Karen Gillan

MessageSujet: Re: Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez   Dim 13 Nov - 20:48

    Aujourd'hui avait été une journée plutôt chargée, entre tous les papiers qu'elle avait dû remplir plus les patients dont elle avait dû s'occuper. La jeune femme était épuisée. Elle n'avait pas cessé de regarder sa montre durant toute cette fin d'après-midi, n'ayant qu'une seule pensée, celle de son lit confortable et bien douillé qui l'attendait chez elle. Mais elle savait qu'elle n'était pas encore prête de finir, il y avait tellement de monde dans cet hôpital qu'elle ne savait plus où donner de la tête.

    Nikita arpentait l'un des nombreux couloirs de Saint mangouste, à la recherche de son patient qui s'était très certainement perdu, elle savait qu'elle aurait dû l'accompagner jusqu'au toilette, il était tellement facile de se perdre ici. Après quelques minutes de recherche, elle finit par le trouver, là tout hagard à se demander où se trouver sa chambre.

    -Monsieur, je suis là, allez suivez-moi maintenant et ne me perdez pas de vu.

    Elle esquissa un petit sourire avant de poser sa main sur le bras du vieille homme, l'entrainant avec elle gentiment et ne le lâchant qu'une fois qu'ils furent à destination. La rousse prépara les quelques potions qui étaient destinés à son patient avant de les lui déposer sur son plateau, lui demandant de bien les prendre et de ne pas partir de nouveau au toilette sans prévenir une médicomage. Elle se retrouva ensuite enfin libre, et c'est dans un soupir de soulagement qu'elle rejoignit l'une de ces collègues dans le couloir.

    -Et bien, j'ai cru que je ne le retrouverais jamais. Dit-elle tout en riant avant de faire apparaitre de l'eau dans son gobelet.

    Alors qu'elle portait celui-ci à ses lèvres pour ce rafraichir, une petite voix lui fit arrêter son geste, et c'est quand une main se posa sur son épaule qu'elle comprit que c'était pour elle. Nikita se retourna lentement, plantant son regard soucieux dans celui de cette jeune fille qu'elle connaissait si bien. En un petit sourire compatissant elle lui fit comprendre qu'elle allait s'occuper d'elle. C'était certes son métier, mais elle avait tellement de peine pour Siobhan. Non pas qu'elle ne soit pas attristé de voir ces autres patients si mal au point, mais cette jeune fille cachait quelque chose, et elle redoutait que ce ne soit plus grave qu'elle ne le pensait.

    La médicomage emmena sa nouvelle patiente dans une pièce à par, fermant la porte derrière elles. Elle attrapa un nouveau verre, le remplissant d'eau avant de le tendre à Siobhan.

    -Alors, où as-tu mal ? Ce n'est pas trop grave j'espère.

    Nikita savait parfaitement que sa mère travaillait également ici, mais elle n'en avait jamais parlé à celle-ci, si la jeune fille ne lui demandait pas directement de l'aide, c'est qu'il y avait une raison, et elle n'avait aucune envie de faire du tord à son amie, en espérant de tout coeur que ce ne soit pas sa mère qui la batte, où elle serait obliger d'en toucher quelques mots avec elle.

    -Tu veux toujours pas me raconter ce qu'il t'arrive ?

    Et oui, elle avait déjà tenté de savoir ce qui se passait, mais Siobhan restait muette sur ce sujet, ça ne devait pas être facile d'en parler, et elle le comprenait tout à fait, ce pourquoi elle n'insistait jamais très longtemps, elle ne voulait pas mettre la jeune file mal à l'aise, ni qu'elle ne vienne plus lui demander de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan E. Dane
..
..
avatar

Messages : 47
Personnalité Avatar : Laura Vandervoort

MessageSujet: Re: Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez   Dim 13 Nov - 22:28

    Je suivis Niki jusque dans la pièce qu'elle ferma, m'offrant ainsi l'intimité que j'appréciais tant dans cette situation. Il m'avait fallu me faire souffrance pour m'ouvrir à mon amie la première fois qu'on s'était rencontrée et malgré les années je sentais encore quelques gènes. Je savais pourtant qu'elle ne voulait que mon bien, et que pour qu'elle me sorte de tout cela il me faudrait lui expliquer toute l'histoire, les violences de mon beau-père, nonobstant j'étais bloquée. Je ne voulais pas qu'elle se retrouve mêlée plus qu'elle ne l'était déjà, une peur irrationnelle me poussait à croire qu'il pourrait lui arriver quelque chose, qu'il pourrait s'en prendre à elle, et ça je ne me le pardonnerais jamais.

    - C'est mon dos. Je... Je n'ai pas réussi à voir moi-même l'ampleur des dégâts. Dis-je dans un pâle sourire d'excuse.

    Je me saisis du gobelet qu'elle me tendit et y trempa brièvement mes lèvres. Je m'étais douté que la conversation dériverait vers ce sujet que je ne voulais pas aborder, que j'allais devoir esquiver, mentir une fois de plus, et j'avais horreur de ça.

    - Non. Un jour peut-être...

    Je baissais de nouveau la tête. Lorsque j'étais enfant, mon père m'avait expliqué comme il avait pu que certains adultes se comportaient mal avec les enfants. Il m'avait inculqué ce qui était bien ou mal, qu'il ne fallait pas que je me montre trop confiante avec les inconnus. Les trucs habituels, ne pas parler aux inconnus, ne pas leur ouvrir la porte... Bien que là ce fut ma mère qui la lui avait ouverte. Je savais donc que les forces de l'ordre moldus prenaient très au sérieux ce genre de cas de maltraitance. Seulement je les imaginais mal se confronter à un sorcier. Ils ne pourraient l'arrêter car ils ne savaient pas de quoi il était capable, ils ignoraient tout de notre monde, de nos pouvoirs. Quant à notre gouvernement, ils étaient bien trop occupé à l'heure actuelle avec Vous-savez-qui, aussi je me voyais mal les ennuyer avec mon problème, j'étais loin d'être une priorité.

    - Je ne veux pas m'accaparer ton attention, tu as certainement d'autres patients qui doivent t'attendre...

    Aussi délicatement que je possible j’ôtais mon pull puis mon débardeur, ne pouvant masquer des grimaces dues à la douleur au passage, et par un réflexe de pudeur je les tins contre ma poitrine. J'offris la vue de mon dos dénudé à mon amie, fermant les yeux comme pour tenter d'oublier ce qui m'avait menée jusqu'ici. Je focalisais donc mon esprit sur la rentrée à venir. Ma dernière année à Poudlard, l'année des ASPIC, l'année où il me faudrait donner le meilleur de moi, montrer de quoi j'étais capable et ainsi peut-être accéder à la formation d'Aurore. Bref, une année chargée s'annonçait, et ça m'allait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Sanchez
.....
.....
avatar

Messages : 22
Harry ou Voldy ? : Harry bien entendu
Personnalité Avatar : Karen Gillan

MessageSujet: Re: Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez   Dim 20 Nov - 15:10

    - C'est mon dos. Je... Je n'ai pas réussi à voir moi-même l'ampleur des dégâts.

    C'était malheureux à entendre, et on put le remarquer sur le visage de Nikita, pourtant si joyeux d'habitude. Elle aimait son métier, pouvoir soigner les gens, ne plus les voir souffrir, c'est pour cela qu'elle était devenu médicomage, mais son travail à elle, ne consistait cas guérir les bobos physiques, il lui était impossible d'aider les gens qui souffrait psychologiquement, elle ne pouvait que leur apporter son soutien, et ça la rendait bien malheureuse. Elle n'avait presque jamais eu ce genre de cas, où alors ces patients cachaient très bien leur petit soucis, mais en général, ils aimaient lui parler de leur problème, pour avoir un avis extérieur, une solution, voir même tout simplement des paroles réconfortantes.

    - Non. Un jour peut-être...

    - Ne t'inquiète pas, je ne te forcerais jamais à me parler de ce que tu ne veux pas, peut-être qu'un jour tu auras le courage de m'en parler, mais d'ici là, je ne t’ennuierais plus avec cela.

    Nikita soupira doucement lorsque Siobhan baissa la tête, délicatement elle posa son index sous le menton de la jeune fille, lui faisant relever la tête pour qu'elle la regarde, la rousse esquissa alors un petit sourire avant de dire de sa voix douce et calme.

    - Tu n'as aucune raison d'avoir honte, si tu as des problèmes ce n'est aucunement de ta faute, et j'en suis sûr. Tu es une jeune fille adorable et je reverrais d'avoir une enfant un jour qui te ressemble. Ne t'en fais pas.

    C'est vrai, elle était belle et gentille, et Nikita n'arrivait pas à comprendre qu'on puisse faire du mal à ce genre de personne, bien au contraire, on aurait plutôt envie de la protéger et de la serrer dans ces bras pour lui donner de l'affection. La médicomage secoua la tête en riant doucement lorsque Siobhan parla d'autres patients. Oh non, elle avait tout son temps, les autres patients pouvaient attendre, et puis il n'y avait pas qu'elle qui travaillait aujourd'hui, alors fichtre.

    - Ne t'inquiète pas, je suis fatiguée et j'espère bien pouvoir rester quelques minutes de plus avec toi, voyons déjà l'état de ton dos et soignons tout cela.

    La rousse s'avance pour se mettre derrière la jeune fille, elle soupira de nouveau lorsqu'elle vu les "dégâts". Nikita glissa sa main dans la poche de sa blouse blanche, attrapant sa baguette pour soigner tout ça. Il y avait quelques bleus plus ou moins conséquent, ainsi que des égratignures peu profonde mais longue et qui devaient tout de même faire souffrir la jeune fille.

    - Tu connais le train train, ça va picoter un peu, le temps que les plaies se referment.

    La médicomage agita sa baguette à quelques endroits, sans avoir à prononcer les formules, on apprenait en cours à jeter des sorts non prononcés, c'était plus évident et ça permettait de ne pas les dires devant les patients, afin qu'ils ne les utilisent pas eux même, car mal formulées, ces sorts pouvaient empirer bien plus les situations. Le temps que ça agisse, Nikita se dirigea vers un coin de la pièce, ouvrant un tiroir avant d'attraper une petite fiole au contenu verdâtre. Elle revint alors vers Siobhan, lui tendant la potion.

    - Tu peux te rhabiller, et prend ça si un jours tu as quelques bleus douloureux, un petite gorgée de cette potion et ça disparaitra assez vite. Mais viens quand même me voir si tu as bien plus que de simple petits bleus.

    Bien évidemment, la médicomage n'avait aucune envie de revoir cette jeune fille, car cela voudrait dire qu'elle aurait encore eu des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cause she had a bad day - ft Nikita Sanchez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Godric's Hollow ::  :: Sainte-Mangouste-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit